Les Matsuri et fêtes




Matsuri de danse



Je ne sais pas si ce que j'ai vu était un véritable Matsuri, en tous les cas, ça en avait la couleur !



Les Matsuri, ce sont des fêtes traditionnelles japonaises, il en existe à travers tout le pays, à des dates fixées sur un calendrier que vous pourrez retrouver sur Internet. Elles ont à chaque fois un thème particulier.
Pour ma part, j'ai vu de la danse du côté d'Ikebukuro.



Les rues étaient bloquées à la circulation pour laisser les meilleurs groupes de danseurs du Japon exprimer leur art, se suivant les uns les autres et terminant leur parade devant un jury.
Il y a des barrières lors de la parade mais en dehors, vous pouvez vous retrouver avec les artistes lorsqu'ils s'échauffent et pouvez leur demander à faire des photos. Les barrières s'ouvrent aussi après chaque passage pour laisser traverser les passants qui le souhaitent.
C'est un événement fabuleux auquel il ne faut pas hésiter à assister !




Oe-Shiki


S'agissant des fêtes, j'ai assisté à une partie du festival Oe-Shiki, plutôt religieux, annonçant que la grande parade se termine avec des milliers de lanternes portées par les centaines de milliers de fidèles qui viennent.



Tout cela est faux, il y a quelques lanternes, une jolie parade, plusieurs centaines voire quelques milliers de personnes mais pas plus. Ca fait malgré tout passer une bonne soirée avec quelques spécialités locales à déguster dans les stands installés pour l'occasion et des jeux pour les enfants.



Fêtes locales


Entre le Yoyogi Stadium et la NHK, je suis tombé sur une sorte de petit festival avec beaucoup de tentes abritant les mets de tout le Japon, que ce soit pour l'apéritif, pour déjeuner ou pour un bon dessert, tout était là, devant mes yeux. En prime, une artiste jouant du Shamisen se produisait sur une petite scène.



Je suis également arrivé au moment de l'Oktoberfest à Odaiba, bref, au fil de vos promenades ou après quelques recherches sur Internet, vous pourrez trouver des endroits où passer de bons moments.



Adachi Firework Festival


Pour clôturer mon voyage, je suis allé voir un feu d'artifice (Hanabi).



Loin d'être exceptionnel, mal positionné (nous étions installé sur une butte et le feu d'artifice avait lieu derrière la butte), il y avait tout de même quelques belles figures à observer, comme un smiley ou un coeur en feu d'artifice. La musique symphonique était crachée dans une enceinte basse qualité, ce qui ne donnait pas particulièrement envie non plus.



Ce n'est pas non plus le feu d'artifice le plus réputé du Japon, et si vous passez en été, ceux de la Sumida seront peut-être bien meilleurs.



Tarif de toutes les fêtes et festivals : gratuit.


Quelques vidéos sur le festival Oe-Shiki :



retour à l'index du dossier