Harajuku


Le temple des lolitas, de la mode, plongez dans l'univers d'Harajuku grâce à la Yamanote !



La gare en elle-même est assez singulière pour le Japon, faites de colombage, elle rappelle l'inspiration Européenne que l'on retrouve dans la mode Japonaise.



Takeshita Dori


Juste en face de la gare se trouve cette rue, bondée le week-end, et dans laquelle vous croiserez quelques lolitas et parfois même des cosplayers qui accepteront peut être que vous les preniez en photo si vous le demandez gentiment. Privilégiez le dimanche pour les apercevoir.
Il y a énormément de magasins vestimentaires, mais vous trouverez aussi pas mal d'articles Kpop dont des CD/DVD contenant les vidéos des Musik Bank, Inkigayo, ect.



Omotesando Hills


Cette rue surnommée les Champs Elysées de Tokyo regroupe les plus grandes marques. De Vuitton à Dior en passant par Armani, c'est l'un des quartiers du luxe. Vous pouvez bénéficier d'une visite guidée de ce quartier et de cette rue, je vous conseille pour cela de consulter la partie « Mairie de Tokyo ».



Jingu Gaien


Il s'agit du stade dédié au baseball, sport national Japonais.
Tant qu'il n'y a pas de match, il est enfermé derrière de grands panneaux en métal, il n'y a donc rien à voir de ce côté-là.

Le parc de Yoyogi et le Yoyogi National Gymnasium


Je n'ai malheureusement pas pu parcourir le parc mais j'ai profité d'un délicieux concert dans l'immense salle du Yoyogi Gymnasium, ce bâtiment, impressionnant à l'extérieur avec son toit en suspension, l'est tout aussi à l'intérieur de par ses 13 000 places disponibles. Il s'agit du bâtiment construit pour accueillir les épreuves de natation lors des JO de Tokyo en 1964.
J'ai entendu dire qu'on pouvait le visiter en dehors des concerts ou événements sportifs mais je n'ai pas eu cette possibilité.


Studios de la NHK


Il s'agit d'une des principales chaînes de télé japonaise. Après m'être délesté du prix modique pour entrer, j'ai quelque peu regretté car la visite est plutôt réservée aux enfants.
Les seuls points intéressants sont un couloir rempli d'accessoires de quelques dramas avec une vidéo montrant le montage d'un décor et un plateau télé sur lequel vous pouvez être soit caméraman, soit présentateur, soit reporter, soit présentateur météo. Comme il n'y avait personne, j'ai fait les 3 derniers, ce fut drôle mais j'ai regretté le manque d'explications des professionnels sur leur métier. En même temps, ils parlaient difficilement anglais. Et puis, pour votre participation, vous n'avez droit qu'à une photo, même pas un DVD de votre prestation. Dommage.
Horaires : 10h00-18h00.
Tarif : 200 Y


Studios Wowow


Un peu plus loin, en vous rapprochant de Shibuya, une petite salle révèle une partie des studios d'enregistrement de la chaîne Wowow, enfin, surtout d'une émission. Rien de particulier à voir non plus, peu d'explications du fait que je ne parle pas japonais mais on a droit à un stylo.
Tarif : gratuit

Shibuya Wonder Site


L'établissement se trouvait juste en face mais a fermé ses portes définitivement.



Meiji Jingu


Il s'agit d'un sanctuaire en plein milieu du Parc Yoyogi. Je l'ai visité dans le cadre de la visite guidée d'Harajuku offert par la Marie de Tokyo. On ne peut malheureusement pas voir l'intérieur mais si vous vous promenez dans le parc, passez-y, vous verrez notamment les tonneaux de vin offerts par la France et placés face aux barriques de saké.
Horaires : 09h00-17h00








Le plan de Harajuku
La Takeshita Dori :


retour à l'index du dossier