Chiyoda






Le Palais impérial ou Kokyo


Il s'agit de l'endroit où vit l'Empereur du Japon, on ne peut donc pas le visiter mais on peut accéder aux jardins. Une visite guidée est disponible, je vous invite à vous rendre à la section « Mairie de Tokyo ».
Horaires : 09h00-16h30. Fermé le lundi et le vendredi.
Tarif : gratuit.


Les bâtiments gouvernementaux




J'ai voulu voir les bâtiments gouvernementaux, notamment ceux de la Diète Nationale mais honnêtement on peut les zapper assez facilement, ils n'ont aucun caractère, ce sont de vrais bureaux fonctionnels.



Le Théâtre Takarazuka


Pour les passionnés, il s'agit d'un théâtre qui présente des opéras et des revues.
A noter qu'en passant devant, j'ai vu une centaine de femmes qui attendaient patiemment, bien en rang le long de théâtre. Il s'avère qu'un des plus célèbres acteurs du théâtre est passé juste après et a signé quelques autographes.



Parc Hibiya




Un petit parc gratuit très sympa, avec notamment une salle de concert en plein air où un orchestre vous offrira quelques symphonies dès 12H00.
Tarif : gratuit







Gare de Tokyo


Le bâtiment est assez sympa à voir et vient d'être rénové quand j'y suis allé (octobre 2012), je suis même arrivé le jour de la nouvelle inauguration, on m'a annoncé qu'il y aurait des illuminations mais je n'ai rien vu, à part des centaines de japonais qui prenaient des photos.



Yurakucho Marion


Une succession de magasins dans un grand centre commercial.

Le Printemps


Tout le monde connaît le Printemps mais cette version japonaise fait honneur à la France, ornée du drapeau tricolore, vous serez propulsés dans le monde du luxe. En entrant, j'ai même eu l'impression que l'établissement faisait meilleure mine que son homologue Parisien.



Roppongi Hills


Roppongi Hills est un très célèbre complexe de centres commerciaux. Quelque part, s'il ne faut en voir qu'un, c'est celui-là. Mais honnêtement, c'est une grande galère car on se perd très facilement dans cet endroit et pour trouver quelque chose sur le plan, ce n'est pas simple non plus. Le complexe est très grand et regroupe plusieurs bâtiments dont l'impressionnante tour circulaire que vous ne pouvez pas louper depuis une vue du ciel à Tokyo.



L'intérêt de se rendre à Roppongi Hills, c'est aussi de voir les quelques sculptures ou les bancs très étranges disposés çà et là à l'extérieur.



Gonpachi


Il s'agit d'un resturant de type Izakaya dont Tarantino s'est inspiré pour la scène de combat des Crazy 88 dans Kill Bill.





Le plan de Chiyoda

retour à l'index du dossier