Akihabara


Le quartier que l'on surnomme quartier d'électronique, vous y trouverez en effet pas mal de magasins d'appareils photos, caméras, GPS et autres ordinateurs.



C'est également le quartier des AKB48, ce groupe de renommée mondiale, qui a pulvérisé les records de vente de disques sur une semaine. Vous pourrez évidemment assister à leur concert journalier et acheter leurs goodies dans leur théâtre, situé juste à côté d'un Gundam Café.



Boutiques


C'est donc avant tout le quartier des Otakus, ces êtres qui ne vivent que pour leurs passions « d'intérieur ». Vous trouverez donc aussi beaucoup de boutiques dédiées aux mangas et animés dans lesquels vous retrouverez les figurines de vos héros préférés, quelques CD et DVD mais attention, en parcourant les autres étages vous entrerez dans un autre monde : tout est consacré aux jeunes filles qui posent pour des photos ou des vidéos à caractère érotique. Vous y retrouverez donc leurs DVD, leurs photos, leurs calendriers, etc.



Maids Cafés


Il y a également les très célèbres Maids Cafés où vous pourrez boire et manger en étant servis par de jolies maids, tout en participant à des jeux avec elles.
Généralement, les maids sont très jeunes et il est formellement interdit de les toucher ou de prendre des photos d'elles ou du café. En revanche, on vous proposera de prendre une photo après votre consommation, photo sur laquelle la maid vous ajoutera un petit mot sympathique.
Je me suis tout d'abord laissé tenter par le premier que l'on voit en sortant de la gare d'Akihabara et qui fait beaucoup de publicité dans le quartier : Maidreamin'. J'étais assez déçu car les maids sont très jeunes (l'une d'entre elle devait avoir 10/12 ans) et aucun jeu ne m'a été proposé pour un tarif de 30 euros minimum. (3100 yens).
Quelques jours plus tard, je me suis donc laissé tenter par un autre maid café qui m'a été conseillé : le @Home Café. Il s'agit du premier maid café à avoir formé un groupe d'idoles qui chantent sur scène. L'avantage est qu'il s'agit d'un maid café qui a eu l'intelligence de mettre au moins une maid parlant anglais dans chacune de leurs salles. Enfin, vous pourrez cette fois faire des jeux et le tout pour des prix beaucoup plus raisonnables. Le droit d'entrée est de 6 euros, les boissons d'environ 6 à 8 euros, la photo ou le jeu à 6 euros. Libre à vous de faire ce que vous voulez, autant de fois que vous le voulez dans la limité d'une heure. Au total, j'en ai eu pour 2400 Y.
Il est situé au bout d'une rue où vous retrouverez des dizaines de maids qui vous inviteront (ou pas car elles ne parlent pas anglais et n'apprécient pas trop les gaijin du coup) dans leur café, avec chacun leur originalité, une version traditionnelle, une version vampire, etc. Pour rappel, il est interdit de prendre en photos les maids qui font la promotion de leurs cafés dans la rue, mais si vous leur demandez gentiment et en japonais, certaines accepteront peut être.



Salles de jeu


Si vous voulez vous faire plaisir, vous pouvez aussi aller dans les salles de jeu, vous trouverez des machines à peluches ou machines à pince avec lesquelles vous pouvez gagner des peluches, des statuettes de personnages d'animé ou des bonbons. Ce sont ces machines que je vous conseille le plus car il s'agit des seules qui permettent de remporter un lot. En effet, le Gouvernement japonais interdit de bénéficier d'un lot après avoir joué à un jeu. Vous trouverez donc les célèbres bandits manchot, les machines à pièce avec le tiroir qui avance et recule, les bornes d'arcade et bien sûr les célèbres Pachinko, mais vous ne pourrez que jouer, jamais gagner quoi que ce soit.
Certains jeux sont intéressants, il y a des simulations de courses de chevaux, des jeux à pratiquer avec des cartes à poser sur un écran horizontal... Et il y a aussi les Pachinko que vous retrouverez partout dans Tokyo...
Comment jouer au Pachinko ? Je ne sais pas exactement car une explication se trouve être inaudible au vu du bruit généré par ces machines et parce que les personnes qui m'ont expliqué parlaient aussi très peu anglais. La seule chose que j'ai bien compris, c'est qu'il y a une molette en bas droite que vous pouvez tourner, elle influera sur la puissance de la bille. Si la bille est projetée trop loin ou pas assez fort, elle est perdue, le but est qu'elle atteigne le trou qui se trouve au centre de la machine. A l'écran, on vous proposera quelques jeux en fonction de votre score, je pense que ces jeux doivent être actionnés avec le joystick mais généralement ils fonctionnent sans votre aide.
A Akihabara, ils sont tout de même assez cher car je n'en ai vu aucun à moins de 10 euros la mise.






Akihabara fut mon premier jour au Japon, j'avais entendu parler de tout ce que j'ai détaillé au-dessus mais j'avoue avoir pas mal déchanté en le voyant en vrai, voir ces maids aussi jeunes, ces magasins remplis d'objets à caractère érotique mais surtout qui soupçonnent contenir des oeuvres pédophiles.
Et quand les otakus ne passent pas leur temps là-dedans, le reste de leur journée (ou de leur nuit) est consacré aux jeux dans lesquels ils engloutissent des fortunes. Après tout ça, j'ai vu les AKB48 bien différemment...
Et pour terminer cette merveilleuse journée, j'ai pris un typhon sur la tête. Au moins, moi qui recherchais du dépaysement, j'ai été servi.



Le plan d'Akihabara
retour à l'index du dossier