Succès pour Philae

Le 12 novembre 2014, la sonde Philae réalise un exploit en se posant sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko après un périble de 10 ans et plus de 6,5 milliards de kilomètres à bord de la sonde spatiale européenne Rosetta.

separation
Largage depuis Rosetta

vu_deh_roseta
descente de philae vu de puis Rosetta

C’est la première fois qu’un engin spatial se pose sur une comète. La sonde a correctement envoyé ses premières images depuis le largage jusqu’à son encrage sur la comète. Le noyau de cette dernière mesure environ 4,5 km de côté pour une masse de 10 milliards de tonnes. Philae s’est servi d’un propulseur à gaz froid afin de se plaquer au sol, avant de lancer deux harpons pour l’y ancrer, la gravité n’étant pas suffisante afin de bien le maintenir en place.

comete
3kms avant d’arriver à destination

Le robot va pouvoir commencer ses analyses scientifiques en se servant d’une dizaine d’instruments qu’il a à son bord. Il effectuera des forages pour recueilir et analyser des échantillons.
Le but sera d’en apprendre plus sur la nature du noyau des comètes et tenter d’en apprendre plus sur la formation de l’univers.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *